Commentaire de baldis30
sur L'Algérie et le monde arabe face au « Vent absolu du changement »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

baldis30 10 janvier 18:32

@Christian Labrune

bonsoir,
bien sûr il y d’excellentes choses dans votre réponse comme dans l’article mais il y a un oubli fondamental quelque soit le pays évoqué .. Tous ces pays manquent d’eau et ce n’est pas en hurlant sur l’air des lampions « c’est le RCA, c’est le RCA, c’est le RCA » qu’on résoudra ce problème fondamental !
Tous les pays sauf peut-être une frange étroite liée au Nil, à au Tigre et à l’Euphrate.
Alors si on veut la paix, même en Algérie, même au Maghreb, c’est de résoudre le problème de l’eau... la Lybie a visé l’exploitation des nappes phréatiques ... hélas elles sont fossiles, donc ...doivent être d’usage très limité comme le sont en France les nappes de l’Île-de-France après une exploitation abusive il y a plus de 80 ans ...
naturellement une meilleure utilisation .. mais cela ne résout rien en matière d’approvisionnement ... rien.. rien ... A moins d’attendre astronomiquement que le Sahara et les zones désertiques reverdissent selon la théorie très sérieuse des équinoxes .. ça mettra du temps ... une dizaine de milliers d’années ....
autre problème l’énergie ... « ils ont du pétrole, ils ont du pétrole, ils ont du pétrole, » sur le même air des lampions mais on entendra ensuite la comptine « c’est le RCA, c’est le RCA, c’est le RCA » et les géniaux petits inventeurs vont sortir de leur calculette les solutions mi-racles ( et pas seulement « mi » mais racles complètes) !

Parler de paix et de coexistence avant de régler ces deux problèmes c’est utopique !


Voir ce commentaire dans son contexte