Commentaire de sls0
sur Retraités : le pêché originel du quinquennat Macron ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 10 janvier 18:47

@François Pignon
Avec ma description pas trop cocagne le pays.
Un âge moyen de 23 ans, le métissage effectivement les filles sont très jolies, elles sont aussi très allumeuses et sont aussi chiantes. La période pour trouver l’âme soeur c’est de 15 à 30 ans, après cette âge elles ne s’estiment plus dans la course.
Les hommes ici ont une adolescence tardive, ça se calme vers la quarantaine, localement il y a souvent un gros écart d’âge. Hier j’étais à l’anniversaire d’Erica, 31 ans, sont mari approche la soixantaine. C’est un des rares couples stables, pas riche le mari mais respectueux.
L ’étranger ce n’est pas seulement le fric, le féminicide n’est pas trop à la mode, on laisse pas trop voler le dragon, une culture.
Même dans le milieu aisé l’étranger est très prisé.

Pour votre info d’après le consulat il y a plus de femmes que d’hommes qui viennent ici pour trouver l’âme soeur plus jeune si possible. 90% de divorces à la réception des papiers, c’est beau l’amour.
Un ermite assez zen peut s’en passer.

Ailleurs c’est pas mieux, c’est différent, certains apprécient ces différences d’autres non.
Mon commentaire c’était surtout pour les gens qui n’ont que l’éconnomie en point de mire, il y a d’autres paramètres.
Ici c’est plus facile d’être utile, pour moi si on ne sert à rien on peut crever. Ca oblige une retraite active.


Voir ce commentaire dans son contexte