Commentaire de Eric F
sur Classe moyenne + : vache à lait et bouc émissaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 10 janvier 2019 19:19

@pepe
Le système de retraite « par répartition » est par nature tributaire du rapport entre le nombre d’actifs et de retraités, or le nombre des premiers stagne, celui des seconds augmente. Les « réformes » prises depuis les années 90 et qui se sont accentuées ensuite conduisent dores et déjà que ceux qui partent aujourd’hui à la retraite le font plus âgés et avec un taux de remplacement de ressources qui diminue par rapport à leurs prédécesseurs, ce qui va en s’accentuant. 
Un autre facteur intervient, la proportion de personnes en âge de travailler n’ayant pas d’emploi (chômeurs, personnes aux RSA..), ce qui conduit pour les budgets sociaux à des cotisations en moins et des allocations en plus.

Le financement global de la redistribution (salaires différés que sont les retraites, prestations santé, primes et allocations d’assistance) est de ce fait considérable, et conduit à des situations où une partie de ce qui est alloué d’une main est reprise de l’autre (taxes et impôts). Mais contrairement au ressenti, le taux de prélèvements obligatoire est réellement croissant jusqu’à 80% des revenus, puis constant jusqu’à 97%, et redescend pour les 3% supérieurs
En fait, dans certains de mes commentaires précédents, j’ai référencé une courbe qui ne concerne que les actifs (correspondant à la courbe 1 du lien ci-après), si on tient compte de l’ensemble de la population et de la redistribution, c’est la courbe 3 qui est applicable https://www.lesechos.fr/31/05/2011/LesEchos/20944-080-ECH_fiscalite---l-erreur-de-m—piketty.htm


Voir ce commentaire dans son contexte