Commentaire de Zaza
sur Houellebecq, auteur de romans historiques


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Zaza Zaza 11 janvier 09:45

Le puceau de la vie = le dernier homme, il vit très longtemps dit Nietzsche, mais dans le néant, comme un veau puceau d’élevage dans un box et ds le noir, 90 ans, mais 6 mois équivalent...
 
Alors comme explique H il cherche des dérivatifs à son néant : voyage, loisirs, porno, sports extrêmes dirait Tesson. Il a perdu :
 
une communauté, religion, nation, village, classe (c’est la remarque d’un cgtiste : mes fils FN sont plus à l’aise que moi mais seuls)
l’Histoire (Céline, la guerre de 14 et de 40 ...), faire l’Histoire (idéologies)
des valeurs à défendre (qui font la communauté)
un sens à sa vie
 
H décrit ça


Voir ce commentaire dans son contexte