Commentaire de Jonas
sur L'Algérie et le monde arabe face au « Vent absolu du changement »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas 11 janvier 10:32

@Hamed
Mon cher Ahmed , en vous lisant vous me confortez dans mon option. J’ ai toujours pensé que l’ l’histoire avance dans le bon sens pour certains pays , mais dans le mauvais sens pour les pays arabo-, c’est le vôtre) . Les échecs s’accumulent depuis les indépendances ( mis a part les pays du Golfe , qui ne brillent que par la grâce des hydrocarbures , et non par leurs universités, leurs recherches et développement ou leurs découvertes.
Echec du panarabisme , échec du nationalisme, les indépendances qui devaient faire de l’indigène arabe , un citoyen, n’ont réussi qu’à chasser les colonisateurs étrangers pour les remplacer par des colonisateurs autochtones beaucoup plus coriaces à mettre dehors . Une fois au pouvoir , les autocrates ne sortent que soit mort soit par un coup d’Etat.  
Vous qui ne voyez pas bien ce qui se passe en Algérie , revenait , sur terre de vos nuées et regarder la réalité toute simple . Les Rapports du PNUD, 2002/2003/2004/2005 et les autres, arrêtés dès les « Printemps arabes ». montrent , à l’évidence le retard pris par les pays arabo-musulmans sur un simple domaine qui est celui des traductions. L’Espagne , pays de moins de 50 millions d’habitants , traduits en une année ce que le monde arabo-musulman de plus de 450 millions fait en un siècle. 
Vous écrivez en réponse à @Omar, que l’Algérie n’a que 57 ans, pour excuser son retard , mais quel âge à l’Inde ? La Corée du Sud , La Chine, Taïwan, Singapour, Israël ? Pourquoi ces pays sans hydrocarbures ont réussi a s’en sortir , même si tout n’est pas Parfait ? Pourquoi, leur PIB , est 10 fois supérieur à celui de l’Algérie. Pourquoi leur IDH est devant celui de l’Algérie ? Pourquoi certaines de leurs universités sont parmi les 100 premières dans les classements ? En réalité mon cher Ahmed, vous êtes toujours sur votre logiciel obsolète , vous devriez changer toute votre informatique et l’adaptée au XXIe siècle. Critiquer les autres pays en se défaussant sur eux est un sport quotidien chez les apparatchiks des pays arabo-musulmans. 


Voir ce commentaire dans son contexte