Commentaire de Neptunus
sur Linky, le CPL est un signal radiofréquence. MISE AU POINT, suite à l'article de la revue Capital de janvier 2019


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Neptunus 14 janvier 2019 14:59

@Marc Filterman >

«  Voilà pourquoi les gens ne peuvent plus blairer les gens comme vous, les politicars corrompu et la presse  ». Je ne suis ni politique, ni journaliste, ni corrompu mais un simple citoyen, scientifique à la retraire.

À ce propos, vous écrivez avoir fait 30 ans de recherche sur les risques des champs électromagnétiques et sur la manipulation du climat. Savez-vous au moins ce qu’est la recherche scientifique ? Vous est-il arrivé, dans votre carrière de publier des articles dans des revues à comité de lecture ? Dans l’affirmative, pourriez-vous nous donner les références ?

«  vous passez votre temps à jouer sur les mots  ». Je pense que les lecteurs ont, depuis longtemps, jugé qui de nous deux joue sur les mots. Il suffit de voir comment vous extrayez des morceaux de phrases de leur contexte (exemple : ce que vous écriviez à propos de la géo-ingénierie, il y a quelques mois). 

« Nouveau grabuge autour du compteur communiquant Linky ». Vous ressortez un article vieux de plus de huit ans qui dit que le compteur n’est pas au point (avis donné à l’époque par l’ADEME, notamment). Pourquoi ne remontez-vous pas 30 ans en arrière ?


Certes, le fait que l’usager n’ait pas un accès direct (et en temps réel) à la puissance soutirée par son installation, fait qu’il n’est pas sensibilisé comme il l’aurait du être, à sa consommation ’point relevé par la Cour des Comptes aussi d’aileurs). Mais quelques années plus tard, il s’est avéré que les économies globales réalisées grâce au compteur seront principalement dues à la réduction des pertes techniques et non techniques (voir le rapport de l’ADEME de juillet 2015)... ce qui est déjà énorme.


Au passage, je remarque une fois de plus le manque de cohérence de votre discours. Dans l’article de l’Usine Nouvelle, il est dit que la première étape aurait voulu que le consommateur puisse lire dans son salon sur un écran le détail de sa consommation. Qu’auriez-vous préconisé puisque vous refusez la liaison ERL prévue avec Linky ? 


Voir ce commentaire dans son contexte