Commentaire de Piere CHALORY
sur Theresa Go Home !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Piere CHALORY Piere CHALORY 17 janvier 2019 07:16

@Armelle

Effectivement, les anglais ne sont pas encore sortis de l’Europe, enfin c’est pour bientôt, et vu que les crédits qui ont permis de différer le Brexit ont été supprimés, ce sera bien une sortie, avec ou sans accord, vraisemblablement sans...

Il y a aussi les anglais europhiles qui espèrent un nouveau référendum qui poursuivrait l’european-dream, mais vu ce qui se passe en Allemagne ; rejet total de la politique d’immigration massive, en France ; rejet total du forcené qui lui rêve de dépasser les ex-quotas imposés qui ont conduit à cette situation sans issue ; en Italie ; rejet total pour les mêmes raisons que l’Allemagne de cette europe mortifère, on ne voit pas comment le référendum pourrait motiver le rosbif ficelé à voter pour le Brex-in.

’’Enfin une idée au départ respectable dans un souhait légitime à quitter un « paquebot » hégémonique et mortifère qu’est l’U.E mais le populisme (en vogue de nos jours) à cela de débile, c’est qu’il ne sous entend aucune préparation, aucune anticipation.’’

Le populisme peut-être effectivement considéré comme débile, surtout par les zélites populicides d’ailleurs, mais que dire alors des technocrates européistes ahuris responsables de la situation actuelle ?

Comment, avec des moyens illimités, financiers, logistiques, consultants et conseillers hi-end (genre macron avant son avènement), n’ont ils pas anticipé la situation présente...

Hem, en me relisant, je crois saisir une surévaluation technique évidente de certains dont l’intelligence technique se limite à additionner des chiffres sans tenir compte du reste, une sorte de syndrome de la pyramide, de ponzi en particulier.

 smiley



Voir ce commentaire dans son contexte