Commentaire de JL
sur 2019, L'année du « grand débat » Ou celle du Grand Gaspi ???


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 18 janvier 2019 09:45

’’La « double peine » pour le contribuable, soit 40 Milliards d’euros, c’est bien aussi ce que Griveaux est obligé d’admettre, face à Bourdin… « Et cette année, c’est vrai que c’est le double… »’’

 Dit-il, benoitement !!!
 

Bizarre bizarre, les libéraux et la droite, d’habitude si prompts à fustiger les politiques de gauches qui « dépensent sans compter l’argent qui ne leur appartient pas » sont muets sur ce scandale du CICE !

 

40 milliards ! Deux fois ?!!! Il est là, le pognon de dingue qui ne rapporte rien !

 

Á ce sujet, je veux dire ici que les Américains se sont érigés en juges anti-corruption planétaires. On en pense ce qu’on veut, mais au moins ils font quelque chose, comme en témoigne cette affaire d’Alstom entre autres.

 

La corruption, est-ce là tout notre savoir faire hexagonal ? Ou bien est-ce la manière la plus juteuse de faire des affaires ?

 

« Privatisation des profits socialisation des pertes » dit-on : Tous ces patrons corrompus et leurs complices politiciens nous coûtent un bras ; ils ont leur place en prison avant de croupir en enfer. Carlos Gohn y est, qu’il y reste.

 

Le libéralisme est une spécificité du système maffieux (crony capitalism)
 

La lutte contre la corruption, à commencer par les écuries d’Augias — j’ai nommé les politiciens félons et leurs aréopages -, voilà à mon avis ce qui devrait faire l’objet de notre première revendication.


Ajouter une réaction

Prévisualisation
    • @JL
       
       mon com ayant été salopé je le reposte ici :
       
       

      ’’La « double peine » pour le contribuable, soit 40 Milliards d’euros, c’est bien aussi ce que Griveaux est obligé d’admettre, face à Bourdin… « Et cette année, c’est vrai que c’est le double… »’’

       Dit-il, benoitement !!!
       

      Bizarre bizarre, les libéraux et la droite, d’habitude si prompts à fustiger les politiques de gauches qui « dépensent sans compter l’argent qui ne leur appartient pas » sont muets sur ce scandale du CICE !

       

      40 milliards ! Deux fois ?!!! Il est là, le pognon de dingue qui ne rapporte rien !

       

      Á ce sujet, je veux dire ici que les Américains se sont érigés en juges anti-corruption planétaires. On en pense ce qu’on veut, mais au moins ils font quelque chose, comme en témoigne cette affaire d’Alstom entre autres.

       

      La corruption, est-ce là tout notre savoir faire hexagonal ? Ou bien est-ce la manière la plus juteuse de faire des affaires ?

       

      « Privatisation des profits socialisation des pertes » dit-on : Tous ces patrons corrompus et leurs complices politiciens nous coûtent un bras ; ils ont leur place en prison avant de croupir en enfer. Carlos Gohn y est, qu’il y reste.

       

      Le libéralisme est une spécificité du système maffieux (crony capitalism)
       

      La lutte contre la corruption, à commencer par le récurage des écuries d’Augias — j’ai nommé les politiciens félons qui sont aux zaffaires, et leurs aréopages -, voilà à mon avis ce qui devrait faire l’objet de notre première revendication.

       

       

      https://blogs.mediapart.fr/juan-branco/blog/101218/sur-un-certain-benjamin-griveaux-porte-parole-du-gouvernement
       
       

      Un article de Juan Branco explique la corruption qui règne au plus haut sommet de l’Etat :


Voir ce commentaire dans son contexte