Commentaire de velosolex
sur L'extraterritorialité et ses larbins


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 24 janvier 22:53

Que penser de la sortie aberrante de Macron reconnaissant le bien fondé d’une tentative de coup d’état contre Maduro. On peut penser ce qu’on veut du leader venezuelien, mais donner de la voix, après Trump, fait penser à ces petits roquets, qui aboient en écho avec un molosse, pour espérer sa protection. Non seulement nous ne l’aurons pas, mais nous aurons le mépris, et la honte de la soumission. .
-Tous les états européens ont observé un prudent retrait, pour le pire, en rapport avec la tentative de ce Juan Guaido, qui tente de faire son petit caudillo autoproclamé.
Seul Macron est sorti de son trou, crie « Hourra » et pour ce faire rappelle la couardise des opportunistes, qui s’étaient alignés derrière washington, quand les US avaient commencé leur campagne guerrière derrière l’irak, à l’opposé d’un certain Chirac, qui avait eu le courage de refuser ce ralliement honteux ; Les temps ont bien changé. 
Surprenant silence de nos analystes sur cette affaire, à peine commentée, et pourtant lourde de sens. Va t’on envoyer là bas nos forces de l’ordre ?

-Macron n’est pas brillant à l’intérieur, on le voit. Sur la politique étrangère, c’est encore pire. Peut être que Benalla, au ministère des têtes à claques, pourra t’il encore nous faire rire. C’est ce qu’il reste, quand la coupe est pleine.


Voir ce commentaire dans son contexte