Commentaire de L’enfoiré
sur Sérotonine ou l'inexorable déclin de Michel Houellebecq


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'enfoiré L’enfoiré 25 janvier 12:53

@Pierre JC Allard,

 N’êtes-vous pas comme moi un bien-pensant avec une éducation universitaire ?
 Retire-t-on le droit de cité, pour autant.
 A mon avis, non.
 Mais il faut rester soi, avec ses compétences dans le jeu de quilles sans faire semblant..
 Connaissez-vous l’ESSENTIEL d’une société ?
 Quelle société d’ailleurs ?
 Des Papous ou des Occidentaux ?
 Cela n’a rien à voir et l’ESSENTIEL peut être complètement différent.
 On ne peut pas parler d’une manière commune.
 Chacun a ses propres réflexions et prérogatives qui n’ont peut-être à voir avec celles de vos voisins.
 Je n’ai pas lu « Soumission », je peux en parler.
 Il aurait pu s’arrêter là. Mais il a choisi de relancer le même disque sur la platine dans un opus qui n’est plus original et qu’i n’apporte en plus, aucune solution pour aller mieux.
 Le bonheur, on l’a en soi comme je l’écrivais dans « Où se cache le bonheur » avec une multitude de manière ^pour y arriver en fin de l’article.


Voir ce commentaire dans son contexte