Commentaire de L’enfoiré
sur Sérotonine ou l'inexorable déclin de Michel Houellebecq


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'enfoiré L’enfoiré 25 janvier 13:06

@Paul Leleu,

 Encore une fois, d’accord avec cette vision de la vie.
 La dérision et surtout l’autodérision permet de barrer tous les coups du sort.
 Cela devient très rare de nos jours.
 Dommage que vous n’avez plus un Desproges ou un Leluron à bord.
 Sur ma plate-forme, pas un seul billet qui ne sorte sans laisser agir les humoristes dans leurs spécialités.
 Un constat est que quelques de nos humoristes, sont venus chez vous en France pour vous remonter le moral...
 Amusant de constater aussi que quand j’avais lancé un cas précis à la suite d’un autre billet, il n’a pas été apprécié.


Voir ce commentaire dans son contexte