Commentaire de Demosthène
sur Sérotonine ou l'inexorable déclin de Michel Houellebecq


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Demosthène 25 janvier 19:39

@L’enfoiré

Si je comprends bien vous ne lui faites pas grâce de bons romans à ses débuts... Pourriez vous creuser vos propos ?


Voir ce commentaire dans son contexte