Commentaire de Spartacus
sur Venezuela : le libérateur et le dictateur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Lequidam Spartacus 26 janvier 2019 19:21

@pascal
Des vrai pieds nicklés les gauchistes.
Reporter les mêmes âneries de leurs mêmes sources débiles.

Incapables de comprendre les copiés-collé de leur prose pré-machée a gauchiste.

Non les institut internationaux n’ont pas validé une telle blague humoristique de l’élection de 2018.
Evidemment.

Entre les tentes rouges de Maduro pour aller chercher des bond alimentaires, les chiffres récupérés par Reuters de 3 millions de votant alors qu’annoncé 8 million, les opposants empêchés de se présenter. Les intimidations et la terreur par les collectivos (gang en motos lourdement armés, qui tirent sur les opposants). 

Ces cocos fantasment tellement sur leur propagande ubuesque de leur entre-soi refusent d’admettre les évidences jusqu’au ridicule.

Triste indécence et déni de réalité.


Voir ce commentaire dans son contexte