Commentaire de McGurk
sur Venezuela : le libérateur et le dictateur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

McGurk McGurk 27 janvier 2019 14:20

@L’enfoiré

Pour l’instant c’est aussi mal parti que dans notre pays où on veut, en plus d’orienter internet, « lever l’anonymat » sous des prétextes débiles. Et ensuite on critique la Chine...


Voir ce commentaire dans son contexte