Commentaire de Emile Mourey
sur Du temps de Dominique Perben au Chalon-sur-Saône d'aujourd'hui : ma descente aux enfers à cause de Bibracte. Oui, j 'insiste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Emile Mourey Emile Mourey 5 février 16:29

Très amusant. C’est systématique. À peine qu’un de mes articles est publié qu’il fait l’objet d’un vote « mauvais ». Merci à ce commentateur systématique de sortir de l’anonymat et de se faire connaître..


Voir ce commentaire dans son contexte