Commentaire de François Pignon
sur Du plus loin qu'il m'en souvienne...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Arthur S François Pignon 9 février 16:23

@jalin

Avec plaisir, vous pourrez me montrer votre tour Eiffel en allumettes et moi j’mènerai mon dernier boomerang. Dites à votre femme qu’elle ne fasse pas encore une île flottante, j’aime pas trop ça, en fait.
Je prendrai mes chaussons, parce que les patins, ça glisse trop.


Voir ce commentaire dans son contexte