Commentaire de Spartacus
sur Venezuela, entre aspirations démocratiques et ingérences


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Spartacus 10 février 11:30

@CN46400

Quelle droite ?

Vous êtes ridicule. 
Il n’y a aucun parti de droite au Venezuela.
Les leaders ont tous étés tués par les milices colectivos ou emprisonnés ou persécutés par les sbires de l’autocratie ou en exil forcé par la terreur généralisée ou réduis au silence par les enlèvements de leurs enfants.

La majorité des partis de l’assemblée nationale sont des partis marxistes.
Signataire de l’internationale socialiste comme celui de Guaido.


Voir ce commentaire dans son contexte