Commentaire de Jeekes
sur Lettre ouverte aux parlementaires et aux élus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jeekes Jeekes 11 février 11:22

’’Vous devrez vivre avec ce sentiment étrange mais néanmoins tangible qui s’appelle le regret.’’

 

Aucune chance que ça se produise.

 

Avoir des regrets ?

Peut-être, mais des regrets sur quoi ?

 

En revanche ils devraient avoir des remords.

Mais pour ça il faudrait qu’ils aient une conscience, et un minimum d’humanité.

 

Alors, aucune chance !

 


Voir ce commentaire dans son contexte