Commentaire de François Pignon
sur L'état profond et la para-politique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

François Pignon François Pignon 11 février 17:10



vous écrivez :


« la CIA, cette agence « insuffisamment contrôlée par les pouvoirs publics ».   »

Merci d’avoir mis des guillemets, ce qui signifie que vous n’êtes pas dupe de ces cris de vierges effarouchées poussés par les faux-culs, du genre « cachez ce sein que je ne saurais voir » !

Ne pourrait-on pas être encore plus clair en écrivant :

« la CIA, le complexe-militaro-industriel, la NRA et Wall-Street, ces organismes qui ont pris le contrôle des pouvoirs publics »  ?


Voir ce commentaire dans son contexte