Commentaire de gruni
sur Sous le soleil des tropiques, les hanches d'Aissatou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

gruni gruni 14 février 09:19

Bonjour Fergus

En fait, cette belle histoire africaine que tu nous contes un jour de st Valentin, n’a-t-elle pas aussi un rapport avec ce monde consumériste à outrance et l’écologie. Un monde de fous prêt à tout pour satisfaire des besoins dont il n’a pas toujours besoin. Alors que d’autres crèvent de faim.

Que la vie doit-être belle dans une hutte en Afrique avec Aissatou ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte