Commentaire de Fergus
sur Sous le soleil des tropiques, les hanches d'Aissatou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 14 février 13:34

@ Aristide

Une fois de plus vous déformez mes propos : le « superflu » est ce qui m’intéresse mais dont je n’ai pas foncièrement besoin !!!

Qui serais-je pour l’estimer à la place de chacun ? Moi qui, par passion, m’offre des concerts classiques donnés par les plus grands orchestres dans différentes capitales d’Europe, de quel droit pourrais-je critiquer celui qui en fait autant pour suivre des artistes pop qui ne m’intéressent pas ?

Je ne juge pas dans l’absolu, je juge mes propres actes, et j’imagine que chacun est à même d’en faire autant de son côté.


Voir ce commentaire dans son contexte