Commentaire de gruni
sur Sous le soleil des tropiques, les hanches d'Aissatou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

gruni gruni 14 février 14:33

@Aristide

Vous croyez vraiment qu’il n’y a pas de gens qui ont faim dans ce pays. Certes l’emploi du verbe crever était excessif. Il fallait comprendre qu’il souffrent de la faim. Mais, comprendre le sens de l’expression plutôt que la lettre était certainement trop compliqué.
Bien sûr que le consumérisme est une réalité. Et figurez-vous qu’il m’est certainement arrivé de l’être, ce qui n’est pas une raison suffisante pour ne pas dénoncer ce défaut, mais une bonne raison pour au moins essayer d’avoir un comportement plus responsable.

« Vous êtes sérieux ? » Félicitation, avant de critiquer mon choix de vivre dans une hutte (seulement pendant les vacances) vous vous êtes au moins posé la question de mon sérieux. En fait non, c’était plutôt de l’humour, mais la vie en plein air peu être agréable avec un minimum de confort. C’est à dire une tente canadienne et un réchaud à gaz. Ah le bon vieux temps de l’armée, je précise que c’est du second degré. Je n’ai pas vraiment apprécié le temps passé au service militaire.


Voir ce commentaire dans son contexte