Commentaire de Fergus
sur Sous le soleil des tropiques, les hanches d'Aissatou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 15 février 15:45

Bonjour, Aristide

Vous persistez à faire semblant de ne pas comprendre mon propos, et ce n’est pas très élégant. Que dis-je ? Que, tous autant que nous sommes  mis à part les personnes les plus démunies —, nous nous laissons aller de temps à autre à commettre des achats non seulement sans nécessité, mais même sans véritable attirance pour les produits ou les services en question, quels qu’ils soient, et ils diffèrent évidemment d’un individu à l’autre.

Je reformule donc : nous sommes tous, à un moment donné, accessible à un achat « inutile » ou « futile », ces deux qualificatifs s’appliquant à chacun sur ses propres critères et pas sur ceux du voisin !!!


Voir ce commentaire dans son contexte