Commentaire de Axel_Borg
sur Histoire géopolitique de la Coupe du Monde : Episode XV - 1994, un Brésil européanisé sort des oubliettes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Axel_Borg Axel_Borg 17 février 2019 08:10

Romario fut le meilleur joueur de cette édition 1994 avec seulement trois 0-0 dont la finale Brésil / Italie à Pasadena.

Mais Gheorghe Hagi, Hristo Stoïtchkov, Paolo Maldini, Michel Preud’Homme, Jürgen Klinsmann, Thomas Ravelli, Carlos Dunga, Bebeto, Dennis Bergkamp, Gabriel Batistuta et bien entendu Roberto Baggio ne doivent pas être oubliés de cette World Cup américaine qui aura débouché sur la création de la MLS.

Les Ricains retrouveront, après les échecs de 1986 et 2010 (conséquence sur la FIFA cette fois), le Mondial en 2026 avec leurs voisins mexicain et canadien.

Mais chez l’oncle Sam, basket (NBA), foot américain (NFL), hockey sur glace (NHL), golf (PGA) et baseball (World Series) restent largement devant le soccer d’un point de vue culturel et médiatique ...


Voir ce commentaire dans son contexte