Commentaire de Claire
sur Le peuple bolivarien inflige une nouvelle défaite aux médias occidentaux


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claire Claire 27 février 2019 18:19

@Nicole Cheverney

Gorbatchev n’a rien restauré tu tout des libertés publiques, il a tout simplement ouvert la porte aux intérêts des US.

Gorbatchev a restauré les libertés publiques, les Russes qui ont vécu ces événements de l’intérieur ne le nient pas. Et Gorbatchev que j’ai pris la peine d’écouter reconnait lui-même que c’est son choix de restaurer les libertés qui a causé la crise. Gorbatchev était un communiste tout ce qu’il y a de plus sincère. Quand il est arrivé au pouvoir, l’URSS traversait déjà une crise économique grave et Gorbatchev prétend avoir immédiatement compris que s’il ne parvenait pas à y mettre un terme, alors son pays perdrait la guerre froide. Mais en communiste convaincu, il a alors fait le choix de restaurer les libertés publiques en conservant le système économique communiste. Seulement voilà, à son grand désarroi, à l’instant où la peur de la répression a cessé, les Russes ont arrêté de travailler de sorte que la crise économique a redoublé de violence. Gorbatchev prétend avoir alors été confronté à un dilemme. Il avait des amis qui lui conseillaient d’aller jusqu’au bout et d’enterrer le communisme une bonne fois et il y avait les autres qui le conjuraient de faire machine arrière et de revenir au stalinisme pur et dur. Il a hésité trop longtemps, les communistes ont pris le pouvoir, ils ont échoué et provoqué l’effondrement de l’URSS. Mais tout a commencé par la crise économique comme au Vénézuela. Les communistes ne savent pas faire de profits, ce n’est pas dans leur ADN et forcément, cela rend difficile l’exercice d’un pouvoir démocratique. Il était écrit dans les gènes du chavisme qu’il allait devenir une dictature. Maduro n’est pas en cause. Son seul tort c’est de ne pas reconnaître l’échec du chavisme. Mais comme je l’ai écrit, la crise ne va plus cesser à présent et plus le temps va passer, plus les espoirs d’un retour à la démocratie vont s’amenuiser pour les chavistes surtout avec les sanctions économiques.


Voir ce commentaire dans son contexte