Commentaire de Alren
sur La soudaine illumination de la social-démocratie allemande


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alren Alren 5 mars 17:43

@Jean Keim
« Il est probable que le seuil critique de gens « réveillés » susceptibles d’influencer la conscience collective n’a en fait jamais été atteint. »

C’est LA question centrale. Tout en dépend. Il n’a jamais été atteint mais cela ne veut pas dire qu’il soit inaccessible.
L’élévation du niveau d’éducation (quoi qu’en disent des non-informés) avec la généralisation de l’enseignement secondaire et la massification de l’enseignement supérieur ainsi que les échanges sur internet, comme sur ce précieux Agoravox, vont en tout cas dans le bon sens.

Il est clair qu’en France, une majorité refuse le système économique et politique que les ultrariches, l’UE et Macron veulent imposer.
Fut un temps où les sbires des parasites sociaux réussissaient à faire croire que la taxation des fortunes et la lutte contre les paradis fiscaux et la fraude fiscale ne changeraient presque rien pour la masse des Français. Selon un de Closets avec son ouvrage promu par la presse pro-capitaliste, « Toujours plus », la cause des difficultés étaient due à la voracité des ... fonctionnaires, pourtant déjà à la portion congrue !

Tout le monde sait maintenant qu’il n’en est rien et que la justice économique rendrait le budget national excédentaire.
Sur le plan politique l’exigence quasi universelle du RIC est également un signe que les esprits appréhendent mieux les causes des difficultés de la vie.
La ténacité imprévue des gilets jaunes est également un bon signe que le « seuil critique approche ».

Il est clair qu’un phénomène apparenté apparaît en Allemagne qui a pourtant bien profité de l’euro pour s’enrichir sur le dos des autres pays européens.
L’espoir est dans notre camp !


Voir ce commentaire dans son contexte