Commentaire de Garibaldi2
sur Norman Finkelstein : la Cour Pénale Internationale doit inculper Israël pour ses crimes de guerre à Gaza


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Garibaldi2 8 mars 11:59

@Le Sudiste

Je pense qu’il n’y avait aucune utilité de fabriquer un faux AVANT le massacre. J’ai aussi lu les articles de Panamza car je n’exclus aucun point de vue. Mais tout ça ne me semble pas convaincant du tout. Il y a eu une enquête parlementaire sur le massacre du Bataclan, son rapport est ici : 
http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r3922-t1.asp

Les auditions sont là : http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r3922-t1.asp

Personne n’y parle d’une photo truquée diffusée via les réseau sociaux, et pourtant, la commission n’a pas éludé certains sujets ’’délicats’’ comme les potentiels actes de barbarie. Une photo truquée réalisée AVANT aurait obligatoirement signifié une préméditation, un complot, par un groupe, éventuellement étranger, voire une puissance étrangère, et vu le traumatisme, la commission n’aurait certainement pas fait l’impasse sur le sujet. Pensez-vous que les familles auraient également fait l’impasse ?

Sur la partie de photo montrée par Panamza, vous est-il venu à l’esprit qu’il ne s’agissait pas de la console ’’son’’ mais de la console ’’lumière’’ ?

Vous me parlez de photos que je n’ai pas vues, donc je ne peux pas vous répondre sur les points que vous évoquez.

Il ne fait pas de doute que le Bataclan et le groupe n’ont pas été choisis au hasard, mais de là à dire que ’’Ce groupe a été choisi pour ses références « sataniques » et a été programmé ce jour-là d’une manière ou d’une autre mais inévitablement par ceux organisant le massacre’’, vous ne pensez pas que c’est pousser un peu loin une hypothèse basée sur rien de logique ? Et que c’est en fait un dangereux sophisme ? Car la fabrication d’un faux impliquerait OBLIGATOIREMENT la complicité des gérants de la salle, et a posteriori la complicité de la police criminelle et des parlementaires, et des familles qui couvriraient un tel méfait, alors que le faux serait évident ?

Et surtout qu’il n’y avait aucun intérêt, même à titre de propagande et de manipulation, de créer un faux, puisque l’horreur de la réalité s’imposerait d’elle-même.

Soyons logiques : s’il y avait pré-connaissance de la programmation du massacre, il suffirait de suivre la piste des gérants de la salle et de les mettre en examen avec le faux ’’évident’’ qui impliquerait leur complicité. Vous pensez que les familles ne monteraient pas au créneau pour réclamer cette mise en examen ?


Voir ce commentaire dans son contexte