Commentaire de sls0
sur Le couvercle du soleil


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 14 mars 16:58

@alinea
L’inconnu engendre la peur qui à son tour engendre le rejet.
Quand on connait on est plus guidé par la peur mais le raisonnement.
Dans un autre commentaire sur un autre article je démontre que Tepco a volontairement triché. Donc je ne suis pas un défenseur du nucléaire à tout prix, c’est la raison et la connaissance qui me guide.
Une centrale nucléaire ça s’assure. Si ont veut gratter en profondeur c’est de ce coté qu’il faut gratter, les sommes en jeu sont colossales, il y a de gros moyens d’enquête mis en place. C’est par cette source que j’ai appris que des carottages prouvaient l’historique de tsunamis de 8m sur cette cote du Japon.
Ils ont des moyens d’accès à des informations énormes.
Pour eux ils doivent assurer, à la conception le risque qu’une centrale ait un accident grave est inférieur à 10^-6. Si on s’en tient à cela on divise 10 milliards le cout maximum d’un accident par la probabilité c’est 10.000$ par an de prime.
Sauf que quand on regarde les accidents on tombe à 1/1300 années. Entre la conception théorique et le réel il y a un écart. Tchernobyl, sans l’influence du parti, pas sûr qu’il y aurait eu un accident.
Avec le coté mafieux et l’obéissance à la hiérarchie au Japon, la tricherie de Tepco était possible.
Je le rappelle d’un audit de l’AIEA, un inspecteur m’avait demandé : Si votre hiérarchie vous demande de sortir des clous, que faites vous.
J’ai répondu que comme responsable désigné ma hiérarchie n’avait aucun pouvoir.
AIEA : s’ils insistent ou vous remplacent ?
Je connais du monde à l’ASN et j’ai des potes reporters.
Ma direction m’a félicité pour ma réponse qui a fait grimper les points.
Pas sûr qu’avec un parti soviétique au cul ou un système de caste mafieux japonais j’aurai eu la même réponse et félicitations.
Pour les primes d’assurances, tout est regardé et je me répète ils ont les moyens d’investigations.
C’est pas le même tarif où c’est sérieux que pour d’autres.
Chez moi pas de nucléaire, en France il y a 58 réacteurs et j’y vivais serein. Chez moi on envisage la construction d’une centrale et je me sauve à plus de 500km.
On ne peut pas prendre les critères d’un pays pour juger un autre. Organisation, contrôle et conception sont différents.
J’ai eu à faire à des ingénieurs de Mitsubishi nuclear, ils connaissent bien leur boulot de concepteur mais si on leur donne des chiffres biaisés ils ne pouront pas faire de miracles. A Fukushima, les réacteurs étaient en zone de repli normal jusqu’au moment du tsunami.
Tepco avait pris comme base de calcul de hauteur le tsunami du plus gros séisme au Chili, 3m alors qu’au Japon il y a plein de bornes historiques indiquant des hauteur bien supérieures. Ils ont triché pour faire des économies. Allez donc parler d’économies avec l’ASN en France, rien qu’avec le cout de l’EPR on voit tout de suite que ce n’est pas un argument valable pour eux.
Il faut comparer ce qui est comparable.

Avec la tounure libérale que prend la France, pas sûr que ça dure. Le profit avant tout n’est pas un garant de sûreté.
Le surcout de l’EPR reporté sur la durée de fonctionnement et l’effet de palier est presque négligeable. Pour des actionnaires tout ce qui ne tombe pas dans leur portefeuille n’est pas négligeable.
Quand on voit l’état de la terre, le bien être commun n’est pas la tasse de thé des marchés.

Au fait je consomme 60kWh par mois, je suis dans la moyenne locale.
Combien consommez vous ? Plus ! Ca explique peut être la nécessité du nucléaire chez vous.


Voir ce commentaire dans son contexte