Commentaire de Pascal L
sur Fake news religieuse (5/5) : la naissance d'Emmanuel est l'origine du Monde !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pascal L 14 mars 22:07

@samy Levrai
Le prosélytisme peut recouvrir des choses bien différentes. Mais est-ce un mal de témoigner de ce que l’on peut vivre en présence de Dieu ? Faut-il se taire après avoir découvert un tel trésor ? Vous témoignez bien de votre athéisme.

« ça va faire 3000 ans que les religions du livre existent, vous devriez bien avoir trouvé des preuves de Son existence » Si Dieu n’a pas voulu donner de preuve, il faut faire avec. Cela a du sens avec un Dieu amour, car il ne peut s’imposer s’il nous aime. Il ne peut vous forcer à le suivre et je ne ferai rien non plus pour vous forcer. Bernadette à Lourdes disait « Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire »

« Pour le Dieu jaloux, méchant, idiot, omniscient et omnipotent il suffit de lire l’ancien testament , ça commence avec la genèse » Pourquoi voulez-vous vous contenter de la lecture littérale d’un texte composé à l’âge du bronze ? La première chose est de le mettre en contexte et aucun Chrétien ne le lit comme vous. L’histoire d’Adam et Eve, c’est la nôtre lorsque nous découvrons la présence de Dieu la première fois. Vous êtes toujours dans l’Etat qu’ils avaient au paradis initial. Vous pouvez profiter de votre toute puissance sans limite et de fait, avoir l’illusion d’un paradis. 

« J’aime bien l’histoire de Jesus écrite dans les évangiles mais parler d’historicité faut peut être pas pousser... »
Ce n’est pas moi qui pousse, mais les historiens. Lisez la référence que je vous ai donné. Oui, je sais que les miracles, ça le fait un peu trop. Vous n’en avez pas besoin pour croire l’enseignement de Jésus, mais lorsque vous recevez une guérison inexplicable dans un contexte lié à la foi, alors vous savez que les Evangiles sont vrais. Je peux le dire, mais pas le démontrer. De toutes façons, le message de Jésus attaché à ma guérison ne s’adressait qu’à moi. 

Ce qui me chagrine, c’est que je peux recevoir des grâces sans limites de l’Esprit-Saint et que vous n’avez rien du tout. Se mettre à l’écoute de Jésus, c’est recevoir des torrents d’amour et une joie indescriptible que l’on ne peut pas garder pour soi. Si je n’ai qu’une chose à transmettre, c’est l’amour et la joie, mais comment le faire sans parler de Jésus ?
Lorsque j’accompagne un catéchumène adulte vers le baptême, il faut deux ans d’enseignement et de discernement, mais pendant ces deux années, la personnalité du catéchumène change complètement en présence de Jésus. Une transformation vers l’amour et la joie qui conduit à une ouverture vers les autres. Tout le contraire d’une secte. Les sectes ont des gourous qui se prennent pour des intermédiaires entre Dieu et nous. Dieu n’a pas besoin d’intermédiaires et vous pouvez le rencontrer sans venir nous voir avant. Si dans le catholicisme, un prêtre se prend pour un intermédiaire entre Dieu et nous, ce qui n’est pas son rôle, nous sommes presque sûr que cela va conduire vers des abus avec en particulier ceux qui sont actuellement reprochés à l’Eglise Catholique. Heureusement, il y a aussi de très grands saints.


Voir ce commentaire dans son contexte