Commentaire de Pascal L
sur Fake news religieuse (5/5) : la naissance d'Emmanuel est l'origine du Monde !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pascal L 17 mars 17:23

@JC_Lavau

« On lui a appris de la merde, on t’a appris de la merde, et tu ne t’en es jamais détaché »
Si, je m’en suis détaché depuis longtemps, la vie ne peut se résumer à un ensemble de particules. J’ai abandonné la neutronique il y a plus de 40 ans pour me consacrer aux processus informatiques parallèles puis les processus humains complexes. 
Du coup, je ne vois plus les choses de la même manière. Que le lichen n’ai pas été créé je l’admet volontiers, mais je sépare l’information de la matière (bête réflexe professionnel) et l’information « lichen » n’a pas toujours existé. Il fut un temps lointain où on avait beau combiner des atomes, aucun lichen ne serait sorti de ces opérations. et les objets qui existaient à cette époque étaient tous plus simple que le lichen. Même si au niveau des particules, cela ne nécessitait aucun changement, il fallait introduire d’autres concepts dans le « logiciel » qui allait aboutir au lichen et c’est ce processus que j’appelle peut-être indûment « création », du moins dans votre langage. Comment cette accroissement de la complexité du logiciel s’est-elle produite ? Nous n’en savons rien, d’autant plus qu’après le lichen, d’autres formes de vies sont apparues, toujours plus complexes. Le hasard seul ne peut l’expliquer.

Foi et raison ne sont pas forcément ennemies mais la foi, comme la raison, ne sont pas toujours nos alliés. Parmi les connaissances que nous pouvons accumuler, il en est qui proviennent de l’expérience, d’autres qui provienne de la révélation qu’elle soit « divine » ou apporté par un maître et que nous appelons foi à partir du moment où nous adhérons à la révélation par une relation de confiance. La raison est la faculté qui permet de mettre de l’ordre dans les connaissances et de construire un ensemble cohérent. La foi appelle la raison puisque nous avons besoin de cohérence et il n’y a pas d’opposition entre foi et raison dans ce cas. Mais si nous considérons la raison comme l’ensemble des connaissances acquises « naturellement » et la foi comme un bloc séparé l’opposition peut apparaître. De même, si pour la foi, nous oublions la relation de confiance par laquelle nous adhérons au dogmes. Cette distinction permet de comprendre que la raison ne nous protège pas systématiquement contre les illusions et le fanatisme. Les excès de rationalisme peuvent mener au totalitarisme en construisant, puis en imposant des utopies, cohérentes par rapport à elles-même mais ne correspondant plus à la nature humaine.
Le marxisme ou le salafisme ont construit des systèmes cohérents et rationnels, mais totalement inhumains. Chaque société idéale n’est en définitive q’un goulag.


Voir ce commentaire dans son contexte