Commentaire de Robert Bibeau
sur Les Gilets jaunes contre l'« urgence climatique » et la « transition énergétique »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Robert Bibeau Robert Bibeau 21 mars 20:57

@alinea

J’ai voté en faveur du texte même si je ne suis pas d’accord avec les idées que ce texte colporte = tout le monde a le droit de parole. 

À mon avis les prolétaires ne sont pas contre le nucléaire ni contre aucune autre forme d’énergie car les prolétaires boss dans des shops qui fermeraient demain les jetant à la rue si elles manquaient d’énergie.

Je vous explique = le petit-bourgeois adorent les causes sentimentale et grandiloquente comme il parasite la classe ouvrière il se préoccupe de son emploi et de ses revenus et l’industrie écologique fut une mine d’or pour lui… mais plus maintenant. La crise le jette sur le pavé vert ou brun ou rouge 

La question des énergies doit être traitée de la façon que je l’explique dans mon texte. L’énergie quel qu’en soit la source c’est un coüt et sous le capitalisme le capital tend à réduire les coûts pour accroître les bénéfices 

C’est cela qu’il faut changer. Il faut donc créer un nouveau mode de production qui ne soit pas basé sur le profit et donc permette exige que l’on prenne toutes les précautions requises tous le temps requis tous les couts nécessaires pour exploiter NON PAS LE SALARIÉ qui aura disparu mais exploité la ressource de façon optimale = sans gaspillage = archi sécuritaire = bien maitrisé et si ce n’est pas pleinement maitrisé on poursuit les recherches avant d’utiliser.

Merci

Robert Bibeau 


Voir ce commentaire dans son contexte