Commentaire de bouffon(s) du roi
sur Victor Hugo et la Bible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 mars 10:21

C’est souvent douteux qu’un homme soit si « parfait » ^^

Lisez Paul Lafargue qui écrivait en 1885 « La légende de Victor Hugo » :

Résumé :

C’est en prison, à Sainte-Pélagie, que Paul Lafargue, dont les activités politiques sont surveillées par la police, rédige La Légende de Victor Hugo.

Alors que la France entière porte le deuil, en juin 1885, et pleure la disparition de l’ « immense génie », aussitôt panthéonisé, que Paris est agité de l’une des plus bruyantes cérémonies de la fin du siècle, un seul homme fait entendre une voix discordante dans le concert des pleurs et des regrets louangeux.

L’écrivain socialiste, mais inclassable, auteur du Droit à la paresse, s’attaque à la légende nationale et républicaine. Pour lui, le parcours politique du poète est celui d’un bourgeois écrivain qui a trahi la cause du peuple à plusieurs reprises.

Plus pamphlétaire qu’historien, Paul Lafargue fut le premier à ne pas succomber à l’« hugolâtrie ».



Voir ce commentaire dans son contexte