Commentaire de seul le contenu compte...
sur Le peuple français se prépare à infliger un gifle à l'UE et Macron aux élections européennes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

seul le contenu compte... seul le contenu compte... 30 mars 20:05

@pierrot
 
C’est plus compliqué que cela.
Les nombreux traités qui lient les pays membres de l’ UE ne sont pas les mêmes traités que ceux qui lient les pays membres de la monnaie unique.
Et ce même si seul le royaume-fédéré n’est pas membres de la monnaie unique, au sein de l’UE.
Leur félonie consista, comme pour le carnet ’ d’ ordonnances ’ vierges du docteur-ni-ni-de-roitschild obtenues par une assemblée majoritaire, à faire ratifier un traité qui en engageait d’autres par le ’ parlement ’, lors d’une session, à versailles en février 2008.
La ’ ratification ’ du traité de lisbonne, en février 2008 impliquait l’adhésion au MES et ensuite au TSG.
Qui tous deux CONTRAIGNENT les pays membres à s’endetter à la demande de la BCE, pour lui fournir des fonds ( si si, aussi bien pour des ’ quantatives easing ’ que pour lancer une campagne de prêts aux banques privées, genre la première à 1 000 milliards d’ € au lendemain de la prétendu ’ crise ’. )
  
Il n’est pas difficile de dénoncer un traité...
Ce qui est plus difficile, c’est de résister aux assauts de la finance en train de se repaître des économies réelles des pays membres de la monnaie unique.
  
Sinon, oui, mille fois oui.
500 millions de fois oui, même.
 
Harmonisation fiscale, taxes dissuasives sur les flux financiers, harmonie sociale ( salaires, retraites, etc, etc, etc ) 
Sans cela, la finance continuera de dépecer les économies réelles des pays membres de la monnaie unique en ’ délocalisant ’ les bénéfices en irlande, au luxembourg, avant que les fonds disparaissent en suisse, à hong-kong, aux bermudes, à panama et autres ’ paradis fiscaux ’.
  
Le problème est qu’il va falloir réformer la constitution européenne, pour pouvoir harmoniser les fiscalités, les acquis sociaux et les politiques économiques ( subventions... )
Parce que DANS la constitution européenne actuelle, il est interdit aux pays membres d’être égalitaires.
 
Ou comment mettre les états en concurrence sur un ring permanent jusqu’à ce que les concurrents n’aient plus la force de se battre...
 


Voir ce commentaire dans son contexte