Commentaire de Jean De Songy
sur L'outil du cogito et ses limites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean De Songy 5 avril 2019 18:10

Je pense, ça est.

 

Les neurobiologistes ont mesuré le temps entre une action volontaire est la prise de conscience de cette action, le vouloir cette action du cortex préfrontal (la conscience de soi), qui peut aller à qq 300ms. D’où le gros doute, la pierre s’imagine qu’elle a décidé de voler alors qu’on l’a lancée dit Spinoza. Il est logique que la conscience de soi étant une adaptation plus sophistiquée et plus tardive ds l’évolution elle se fasse « après » les actes plus primitifs de l’action. L’opinion de Nietzsche aussi.

 

« Où que tu sois, creuse profond. » celle là est plus marrante.

 

Sinon le vocabulaire employé par l’auteur est totalement confus.


Voir ce commentaire dans son contexte