Commentaire de solarys
sur Hamilton et le défi du GOAT


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

solarys 10 avril 2019 19:49

@Axel_Borg reconstruire une écurie, c’est lorsque les responsables sportifs et techniques ont le bon pilote au bon endroit. Pas l’inverse. Briatoire et son sens des affaires a convaincu Schumacher de rejoindre Brawn et Rory Byrne.
Todt a ensuite recruté ce package. Pas sûr que Schumacher aurait reussi sans eux. 
Todt en chef d’orchestre a délimité le perimetre d’action de ce beau monde. Chacun dans son role.
Ensuite, fort de cette experience, Ross Brawn fut le chef d’orchestre chez Brawn GP et de Mercedes en 2014 et au moins jusqu’en 2015.

Le pilote, par sa capacité à obtenir des résultats inespérés sur la piste, ôte beaucoup de pression à son equipe. La motive : c’est ce qu’ont su faire le QUATUOR Historique champions du monde (Prost, Senna, Schumacher et Hamilton) qui se sont battus pour un titre avec des voitures aux performances irregulieres.


Voir ce commentaire dans son contexte