Commentaire de Thierry Videlaine
sur Philippe Vasseur ou le peintre face à sa propre énigme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Thierry Videlaine 11 avril 12:28

Oui, il peint, le mec ; ce n’est pas un grotesque, c’est clair.


Voir ce commentaire dans son contexte