Commentaire de rosemar
sur Le printemps est un barbare qui déchire les robes...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

rosemar rosemar 18 avril 18:39

@Julien S

Dans « barbe à papa », ce sont les labiales « b » et « p » qui dominent : elles renvoient bien sûr à l’enfance...


Voir ce commentaire dans son contexte