Commentaire de Chantecler
sur L'Algérie, le Congrès de la Soummam et le fantôme d'Abane Ramdane


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Meursault Chantecler 19 avril 10:50

@Mohammed MADJOUR

D’une manière générale, l’histoire c’est du passé, ùais un passé au traces indélébiles, tellement prégnante que le carbone 14 et l’ADN permettent aux ethnologues de mettre au jour les preuves que les idéologues auraient voulu enfouir.
On peut toujours essayer de refaire l’histoire, les pierres parlent, surtout les pierres tombales.


Voir ce commentaire dans son contexte