Commentaire de Michel DROUET
sur Notre Dame : le diable est dans les détails


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 19 avril 17:47

@oncle archibald
Merci pour ce commentaire et ces remarques pertinentes.
Un mot sur la sécurité : en 1994 le Parlement de Bretagne a brûlé. L’alarme avait sonné mais le préposé avait cru à une fausse alerte (dans la journée, une manifestation violente de marins pêcheurs avait eu lieu dans le centre de Rennes où se trouve ce monument). Tout cela pour dire qu’aucun système reposant en partie sur l’humain n’est infaillible.


Voir ce commentaire dans son contexte