Commentaire de Ornicar
sur L'Empire américain est déjà révolu – Le Saker interviewe Dmitri Orlov


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ornicar 21 avril 11:42

Toute le discours russe cherche à laisser entendre à l’Europe occidentale que le meilleur protecteur pour elle n’est pas les Etats-Unis. 

.

C’est ici que s’interprète correctement le récent traité d’Aix-la-Chapelle : au diable les protecteurs. Le traité s’adresse à tout le monde :

 Chers pays européens d’importance secondaire, vous pouvez faire tous les grexit, italexit, espagnexit... que vous voulez ; on s’en moque ; on constitue à deux le vrai noyau dur, comme on aurait dû le faire depuis longtemps, loin de l’impuissance d’une construction à 28, et si après un « -exit » quelconque vous vouliez revenir, ce serait évidemment à nos conditions.

 Chers Etats-Unis, puisque vous voulez absolument que nous dépensions deux fois plus en armements, méfiez-vous, si nous vous prenons au mot vous pourrez rembarquer. 

 Chère Russie, à présent qu’avec deux pays puissants nous avons un noyau défensif au développement stimulé par l’amitié trop pesante des Etats-Unis, eh bien, quel temps fait-il à Moscou ? Avez-vous un bel été ? 


Voir ce commentaire dans son contexte