Commentaire de Durand
sur Le Gavage des oies : n'y a-t-il pas d'autres problèmes bien plus cruels et plus urgents, touchant de bien plus grandes populations animales ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Durand Durand 21 avril 11:45

.

Dans la haute vallée de la Garonne, ma grand-mère était obligée de repousser les canards quand elle les gavait !... Ils en redemandaient tous !...

C’était fait manuellement et avec toute la délicatesse possible... Une vingtaine de canards chaque année et seulement pour la famille... C’était un produit rare et très cher pour la majorité des Français. Aujourd’hui, tout le monde en veut et tout le monde déplore l’industrialisation des élevages et du gavage !

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes !

.


Voir ce commentaire dans son contexte