Commentaire de velosolex
sur Jojo le gilet jaune, sur son rond point, qui veut du soleil !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 23 avril 2019 18:02

e@Olivier Perriet
1000 explications à la crise grecque. Mettre une seule en avant à l’avantage de faire oublier celles qu’on veut cacher. J’ai eu vent que les Grecs, du moins leurs dirigeants, vont ramener prochainement de nouveau la dette allemande sur la table. Quelque 320 milliards et des centimes. Un peu donc de dramaturgie, et de comédie, tout en jouant dangereusement avec le passé, la guerre, les sales histoires, qu’heureusement la France n’a pas entretenu dans une plainte matoise. Que ne pourrions nous pas exiger pourtant, en rapport avec quatre années de guerre, et d’occupation, où la France payant des frais d’occupation énormes à l’occupant, qui l’exploitait comme une grosse vache à lait. Son occupation, le pillage de son agriculture et de son industrie, étaient en effet la condition essentielle qui a permis à Hitler de continuer l’effort de guerre. Qu’importe si cela a affamé la population. Ne parlons pas de la dette de guerre, de 14-18, dont les exigences de remboursement, ont eu les conséquences qu’on sait, mais qui ne fut en fait jamais remboursé non Plus. 
Qu’importe, la réconciliation a été essentielle. Un miracle. Qu’on soit d’accord ou non avec l’UE, mais il est sûr et certain que ce projet concocté par De Gaulle, Schuman, Adenauer et quelques autres a été une réussite sur ce plan là. On l’oublie. Et ça m’attriste quand je vois ces dirigeants grecs jouer avec le feu, n’ayant visiblement rien appris de l’histoire. Ou des mythes grecs qui sont très parlant


Voir ce commentaire dans son contexte