Commentaire de velosolex
sur Jojo le gilet jaune, sur son rond point, qui veut du soleil !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 24 avril 2019 11:28

@CORH
Merci pour eux, et pour nous. Tant ce mouvement est d’utilité civique, et inaugure quelque chose de nouveau : Le sentiment de fierté retrouvé est en effet le dénominateur commun des citoyens lambdas, qui témoignent dans le film de Ruffin. La honte, l’isolement, le sentiment d’accablement étant pendant trop longtemps les corolaires d’une exclusion sociale larvée. 
Le mépris auquel vous faites allusion est la constance de beaucoup de moments révolutionnaires, et est d’autant plus marqué que l’injustice est patente. On peut considérer à travers l’histoire, que c’est un révélateur, une sorte de témoin. J’avais traité il y a quelques temps, au tout début de la lutte des gilets jaunes, les ressemblances étonnantes qu’on pouvait trouver dans l’histoire, d’une colère ( « Jacquerie » disait les madame de Sévigné, le Jacques faisant écho au Jojo de Macron) les mêmes propos honteusement méprisants, allant jusqu’à l’appel à la répression la plus féroce, et Ferry, soi disant philosophe, a fait tristement écho en la matière. (De la révolte des bonnet rouges, à celle des gilets jaune… https://bit.ly/2svWIZZ


Voir ce commentaire dans son contexte