Commentaire de Kapimo
sur Vox et le retour de l'extrême-droite en Espagne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kapimo Kapimo 27 avril 2019 12:43

L’ancienne grille de lecture « droite-gauche » ne veut plus dire grand-chose dans les circonstances actuelles ou la démocratie est un simulacre : le marqueur des candidats est principalement leur niveau de soumission plus ou moins prononcé aux organisations internationales impériales, avec des sensibilités sociétales qui peuvent varier.

La tarte à la crème « extreme-droite » est un fourre-tout qui sert principalement (surtout en Europe) a décrédibiliser ceux tentés de résister à l’impérialisme. Un contre-exemple est Bolsonaro, qui est véritablement de tendance d’extreme droite, et en même temps agent de l’empire.


Voir ce commentaire dans son contexte