Commentaire de pipiou
sur Témoignage d'un Gilet Jaune de Bordeaux - acte 24


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

pipiou 30 avril 2019 15:06

Le nombre de Gilet Jaunes violents qui n’ont rien dans leur casier judiciaire, je vous dis pas.

Les GJ c’est la violence, le refus de la démocratie et le machisme.

La grande majorité des GJ sont des hommes, comme les blacks blocks, comme les victimes de violences policières, étrange non ?


Voir ce commentaire dans son contexte