Commentaire de brunat-celine
sur Venezuela : un pays saboté ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

brunat-celine 3 mai 18:31

L’OR NOIR ATTIRE LES REQUINS Un groupe français investit dans le pétrole au Venezuela et s’enrichit sur la misère Tous les médias ont dénoncé avec ferveur la répression au Venezuela et ont montré aux yeux de tous le pays qui plongeait au fil des jours dans une détresse politique, sociale et économique catastrophique non sans une certaine jouissance, prenant leur revanche sur le régime chaviste. L’impérialisme, au-delà des guerres, c’est aussi la domination économique. La France à travers le groupe Maurel & Prom a vu là une bonne opportunité et a sauté sur l’occasion pour investir dans le pays qui n’est plus qu’une ruine économique. Remplaçant Shell, qui détenait 40% de la société mixte Petro regional del Lago. Le groupe français compte cofinancer un projet d’investissement de 350 millions d’euros au Venezuela pour développer la production pétrolière de la compagnie.

Sadek Basnacki

Aminata Diawara


Voir ce commentaire dans son contexte