Commentaire de eau-du-robinet
sur Est-il vrai que 16 millions de personnes sont à découvert dès le 15 du mois ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau-du-robinet eau-du-robinet 6 mai 2019 16:23

@Spartacus
.
« Les ressources minières ne sont pas une richesse. »
.
Avec les âneries que vous écrivez vous pouvez postuler chez le journal Libération !
.
Enclavée entre la Russie et la Chine, la Mongolie est un pays très pauvre, avec la densité de population la plus faible au monde. Mais ses immenses richesses minières, très convoitées, nourrissent sa croissance.
https://www.francetvinfo.fr/monde/asie/la-mongolie-pays-pauvre-courtise-pour-ses-richesses-minieres_3072613.html
.
La Mongolie, pays pauvre courtisé pour ses richesses minières
... le pays dispose d’énormes richesses à exploiter aussi bien dans le domaine agricole, minier, énergétique (gaz, pétrole, hydroélectricité) que touristique.
http://geopolitique2010.over-blog.com/2016/03/le-mozambique-un-pays-afrique-aux-nombreuses-richesses-pour-se-developper.html
.
Un pillage systématique des richesses du sous-sol
La République démocratique du Congo est riche en ressources minières. AFP/ERIC FEFERBERG
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/11/29/un-pillage-systematique-des-richesses-du-sous-sol_1610657_3212.html
.

L’agression de l’OTAN contre la Libye (productrice de pétrole), l’intervention de la France au Mali (or et uranium), la construction d’une base militaire étasunienne au Niger (uranium) et l’encerclement de l’Algérie (pétrole et gaz) sont des chaînons de la stratégie qui vise, devant la crise du capitalisme mondial, à intensifier l’exploitation des travailleurs et le pillage des ressources naturelles de l’Afrique.

.

Une autre façon de dominer l’Afrique consiste à mettre à sac ses richesses naturelles. On peut citer le cas connu du Congo, où des bandes armées contrôlées par ses voisins ougandais, rwandais et burundais pratiquent à l’est du pays le vol de minéraux pour revendre ces derniers à des entreprises étrangères… qui sont elles-mêmes complices du forfait.

.

L’Afrique finance également les classes dominantes occidentales en fixant le prix de ses matières premières à des tarifs défiant toute concurrence, mais aussi en versant des salaires misérables aux travailleurs qui s’échinent dans les mines ou aux champs.


Voir ce commentaire dans son contexte