Commentaire de Ecométa
sur Est-il vrai que 16 millions de personnes sont à découvert dès le 15 du mois ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ecométa Ecométa 7 mai 2019 13:00

Les banques se font un maximum d’argents sur les gens qui sont en difficulté financière, ceci par le biais des commissions et frais sur incidents. 

Belle affaire que les comptes débiteurs car la marge est énorme du fait que le traitement administratif n’est pas très important et qu’il est entièrement automatisé.

A quand des chiffres sur ce que gagnent les banques sur les gens en difficultés financières ? De plus les banques ne respectent pas la loi en matière de frais sur les incidents bancaire  !

4,9 milliards de bénéfices

« Chez 60 millions de consommateurs, il a été relevé qu’un foyer sur cinq, au sein de ces consommateurs en difficulté, était prélevé de plus de 500 € par an. Une machine à facturer infernale mise en place dans tous les établissements, sauf les banques en ligne, quasiment en pilotage automatique pour le plus grand bénéfice des établissements bancaires.

Ces frais pour incidents génèrent en effet chaque année un chiffre d’affaires de 6,5 milliards et des bénéfices de 4,9 milliards, selon notre étude de novembre. Des chiffres a minima, qui n’ont pas été démentis ni même contestés par les banques. »

https://www.60millions-mag.com/2018/07/03/frais-bancaires-50-de-clients-matraques-en-un-11876

C’est bien plus que cela, certainement, sur 15.000.000 de débiteurs le 15 du mois... de 60-€/mois par compte débiteur, et ce sur 12 mois : quelque chose comme 9 à 10 milliards d’€ par an et un bénéfice de plus de 7,5 Mds €.

Comme quoi la misère des uns paye bien pour les banques !


Voir ce commentaire dans son contexte