Commentaire de amiaplacidus
sur Vincent Lambert, sa vulnérabilité et son droit à la vie bafoué


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

amiaplacidus amiaplacidus 14 mai 15:08

@astus
Absolument d’accord avec vous.

L’auteur commence à nous les briser menu avec ses articles larmoyants sur le cas de Vincent Humbert.
Ce malheureux Vincent est torturé, depuis plusieurs années par des parents sectaires, tortionnaires et incapables de la moindre parcelle de pitié.
.
Je ne peux que faire le rapprochement avec le cas d’un autre Vincent, Vincent Humbert, j’extrais ici une partie de l’article qui lui est consacré sur wikipédia :

"...Vincent Humbert (3 février 1981 — 26 septembre 2003) est un jeune homme devenu tétraplégique, aveugle et muet, après un grave accident de la route. Son affaire a soulevé de nombreux commentaires face à son désir de mourir, l’euthanasie étant interdite en France.

Après un grave accident de la route, le 24 septembre 2000, Vincent Humbert qui ne supportait plus cette vie sans espoir de guérison, entreprend de nombreuses démarches pour obtenir le droit d’être euthanasié. Il écrit au président de la République d’alors, Jacques Chirac, auquel il demande en vain un « droit de mourir ». Le 24 septembre 2003, la mère du jeune homme, Marie Humbert, provoque le décès de son fils avec l’aide d’un médecin. L’affaire se conclut par un non-lieu en février 2006...."


Vincent Humbert a eu la chance, dans son malheur, d’avoir une mère aimante et un médecin digne de ce nom.

Malheureusement, Vincent Lambert à la double malchance d’être totalement détruit par un accident et d’avoir des parents tortionnaires au nom de je ne sais quelle idéologie moyenâgeuse. J’espère vivement qu’il n’a pas la malchance supplémentaire d’être conscient et enfermé dans son corps, supportant toute l’ignominie du supplice qui lui est infligé.


Voir ce commentaire dans son contexte