Commentaire de Taverne
sur De l'utilité du désordre et du danger de trop d'ordre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 16 mai 11:04

@Gollum

L’ordre actualisé ? Oui, c’est l’idée : l’ordre meut et mue. Il intègre des changements, incorpore des éléments au fil du temps (mais il les passe au crible).

Le désordre émeut et donc le risque est de le fuir et de passer à côté de changements nécessaires voire vitaux. Les désordres de l’émotion nous rebutent.

Cela dit, à côté de cette dualité créatrice ordre-désordre, je vois des notions tout aussi essentielles comme : les conflits, le sens, le bonheur. Les deux dernières étant aussi des valeurs.

Le travail n’est pas pour moi en lui-même une valeur, il n’est qu’un moyen d’accéder à ces valeurs. Développer ici serait trop long. Mais il me semble que le sens et le bonheur doivent être les arbitres des actions créatrices de l’ordre et du désordre (à condition de ne pas rechercher le bonheur très immédiat).


Voir ce commentaire dans son contexte